05 novembre 2011

People are made to be loved..

..AND THINGS ARE MADE TO BE USED.

 THE CONFUSION IN THIS WORLD IS THAT PEOPLE ARE USED AND THINGS ARE LOVED.



" Le tout dans la vie c'est d'être sûre de ses choix tout en les ayant réfléchis.
 Il ne faut pas être impulsive, et nous les femmes, on ferait n'importe quoi par amour. Il ne faut pas faire n'importe quoi. "

Je viens de rencontrer la personne qui vient de me sortir cette phrase. C'est ma nouvelle agent immobilier. Un petit bout de femme qui porte un trench Burberry et un pull Rykiel, et qui se plaint dès son arrivée d'un peu tout ce qui passe, les voitures, les hommes, la vie, l'amour. Aujourd'hui, elle est là pour me faire visiter une petite chambre de 9m² au beau milieu du 16ème arrondissement parisien. Il fait beau, un soleil rayonnant alors que l'automne bat son plein partout ailleurs. On rentre grâce à un badge de sécurité dans le couloir de service. Les murs sont jaunes, les portes se suivent, j'ai l'impression d'être entrée dans un vieux motel. Mais où suis-je encore tombée ? On s'arrête, c'est cette porte. Ce sera cette porte. Le numéro 10, peut-être le 11, espérons le 10 (comme Zizou ?) (non, évidemment, pour le chiffre rond, rassurant, 11 c'est impair, inexact, personne n'aimerait vivre dans le numéro 11). Elle ouvre la porte, une douche, des toilettes, une kitchinette, le nécessaire est là. Cette petite pièce me fait face, sa blancheur, son impersonnalité me défie. Décore-moi, me dit-elle, apprivoise-moi, et je te tiendrais chaud cet hiver, quand tu auras froid, quand tu seras seule dans tes longues nuits d'hiver. J'ai déjà entendu ça quelque part, je me méfie, ça m'a joué des mauvais tours. Je relève quand même le défi. Ce sera lui, ce seront ces murs, ces arbres par la fenêtres, ce frigo orange hideux, ce canapé-lit là. Ce seront eux, mon décor. Eux, et tout ce que je compte leur apporter. L'agent immobilier est sympathique, elle m'aime bien, elle mettra mon dossier prioritaire. Elle veut même m'offrir du travail. Et si je quittais tout, que je devenais Agent Immobilier ?  Je crois à cette théorie du réalisme modal. Si je reste dans ma situation professionnelle actuelle, je vais sûrement évoluer. Peut-être vais-je trimer tous les jours à 60 heures par semaines, et craquer dans 6 mois, je plaquerais tout, ma vie sera changée. Peut-être aussi que mon travail sera rapidement récompensé et je partirais à Manhattan, j'aurais un grand appart, ma vie sera changée. Si je décide de devenir agent immobilier à Paris, peut-être vais-je être nulle, supra-nulle, ça m’ennuiera et je quitterais tout. Ma vie sera changée. Ou peut-être vais-je être géniale, faire beaucoup de ventes, je partirais à Manhattan, j'aurais un grand appart, ma vie sera changée. La théorie du réalisme modal explique que toutes ces vies vont exister, toutes ces vies vont être présentes, vont s'entrechoquer, pour au final me mener au même point, mon destin (cf le grand appart à NY, vous suivez ?). Il y a donc plusieurs mondes, plusieurs choix possibles, plusieurs chemins. Ce monde là, que j'ai en face de moi, c'est cet appartement, cette chambre, ce sont ces murs blancs, ces meubles fades, cette porte n°10 (peut-être 11), ce bail que je vais signer. Je suis loin de l'appart à Manhattan, mais ce sont mes choix, mon futur, mon monde.. 

BIENVENUE.

 

 

Posté par LaurieEmmaRdgz à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur People are made to be loved..

Nouveau commentaire